La prothèse totale de hanche (PTH)

Comment apparaît l’arthrose de la hanche ?

Depuis quelques années, vous souffrez d’arthrose de la hanche. Cela entraîne des difficultés à la marche et des douleurs de plus en plus fortes.
L’arthrose est une maladie qui fait partie de la famille des rhumatismes. Quand elle s’installe au niveau de la hanche, on l’appelle coxarthrose.

 

(CHC Sainte-Elisabeth Heusy – Brochure dans le cadre de l’Itinéraire Clinique PTH )

Que se passe-t-il ?

Le cartilage (1) disparaît (il s’agit d’un tissu élastique qui recouvre le bord des os). Il est remplacé progressivement par de l’os très dur (3). C’est ce qu’on appelle communément des becs de perroquets(3). A partir de ce moment, l’articulation devient douloureuse.

Les complications éventuelles

• la luxation de la prothèse
• la phlébite du membre inférieur, qui peut se compliquer d’embolie pulmonaire
• l’infection
• l’hématome (« un coup bleu ») post-opératoire
• un problème de cicatrisation cutanée

Les complications exceptionnelles

• douleurs et raideur de l’articulation
• lésions nerveuses ou vasculaires

En quoi consiste l’intervention ? Qu’est-ce qui sera remplacé dans votre hanche ?

 

Le chirurgien va remplacer la tête du fémur par une boule en céramique(1). Elle sera vissée sur une queue en métal (titane)(2). La queue plongera dans l’os du fémur(3).
Parfois, un ciment chirurgical fixera la queue dans l’os. Les bords et le fond de la cavité cotyloïde seront raclés pour enlever les becs de perroquets.
Dans ce trou, on y fixera une cupule(4) en dérivé du plastique. Suivant les cas, elle sera maintenue ou non avec des vis.

La tête en céramique(1) viendra se mettre dans la cupule(4).

Tout ce matériel est très solide et bien supporté par l’organisme. Il donne à la hanche une meilleure souplesse et supprime la douleur.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code