FAQ – Coronavirus/COVID-19

Les coronavirus sont une famille de virus pouvant provoquer une infection chez l’homme et chez divers animaux, parmi lesquels les oiseaux et des mammifères comme les chameaux, les chats et les chauves-souris. Les coronavirus sont zoonotiques, ce qui signifie qu’ils peuvent se transmettre de l’animal à l’être humain. À ce jour, il a été démontré que sept coronavirus peuvent provoquer aussi une infection chez l’être humain. Lorsque des coronavirus d’origine animale évoluent, contaminent l’être humain et continuent à se propager entre êtres humains, cela peut déboucher sur des épidémies comme celles du MERS-CoV et du SRAS
Le 2019-nCov est une nouvelle souche de coronavirus qui n’avait pas encore été constatée chez l’être humain auparavant. L’épidémie a commencé dans la ville chinoise de Wuhan, capitale de la province de Hubei. Dans les premiers moments, il a semblé que l’épidémie était liée au marché South China Seafood City (appelé aussi South China Seafood Wholesale Market ou Hua Nan Seafood Market). Ce marché accueille des commerçants en fruits de mer, volailles, chauves-souris, marmottes et autres animaux sauvages, ce qui indique une probable origine animale de ce virus. Il s’est avéré par la suite que le virus pouvait également se transmettre entre humains, mais l’ampleur totale de ce mode de transmission n’est pas encore complètement connue à l’heure actuelle. Des cas ont entre-temps été découverts dans d’autres régions de Chine et dans d’autres pays, mais toujours avec des antécédents de voyage à Wuhan. Les autorités chinoises effectuent en ce moment des recherches sur le coronavirus et la source des contaminations.
Vous avez de la fièvre et/ou des problèmes respiratoires (tels que toux et difficultés respiratoires) ?
  • Restez à la maison
  • Appelez votre médecin et signalez vos symptômes. Ne vous rendez pas dans la salle d'attente ou aux urgences.
Le médecin généraliste déterminera par téléphone si vous pouvez rester en convalescence à la maison ou si vous devez aller à l'hôpital.
Les symptômes varient d’une maladie modérée à sévère des voies respiratoires s’accompagnant de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires. Les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques préexistantes semblent plus vulnérables aux symptômes sévères.
Le coronavirus se propage de personne à personne par de petites gouttelettes provoquées par la toux ou les éternuements. Par l’intermédiaire de ces gouttelettes, le virus se retrouve dans l’air, sur des objets et des surfaces. Le virus peut ainsi contaminer toute personne qui inhale ces gouttelettes ou les introduit par les mains dans sa bouche, son nez ou ses yeux. Il n’y a aucune preuve que la contamination se fasse par la peau. Le risque de contamination peut être réduit en gardant une distance de plus d’un mètre avec des personnes malades, en se touchant le moins possible le visage et en veillant à une bonne hygiène des mains.
L’utilisation de masques buccaux pour prévenir l’infection au coronavirus n’a de sens que dans les hôpitaux où sont soignés les patients contaminés au coronavirus ainsi que, dans les laboratoires, pour l’examen du matériel corporel de ces patients. Le port de masques buccaux dans les lieux publics n’a actuellement aucune valeur ajoutée.
Chacun peut apporter sa pierre à l’édifice de la lutte contre le coronavirus! Certaines personnes peuvent en effet être atteintes du coronavirus mais asymptomatiques, et donc ignorer qu’ils peuvent le transmettre.Chacun peut appliquer ces quelques mesures d’hygiène : Restez à la maison si vous êtes malade. Très important: lavez-vous les mains régulièrement à l’eau et au savon Éternuez et mouchez-vous dans un mouchoir en papier. N’utilisez chaque mouchoir qu’une seule fois et jetez-le ensuite dans une poubelle fermée. Vous n’avez pas de mouchoir en papier ? Éternuez ou toussez dans le creux de votre coude. Pour cette raison, il est plus prudent de garder une certaine distance dans vos interactions sociales afin de ralentir la propagation du virus. Évitez de serrer la main ou d’embrasser votre interlocuteur. Accordez une attention toute particulière aux personnes considérées à risques, comme les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes diabétiques, présentant des maladies cardiaques, pulmonaires ou rénales et les personnes dont le système immunitaire est affaibli. Les enfants ne font pas partie de ces groupes de personnes à risques mais peuvent facilement transmettre le virus. Il est donc préférable d’éviter les contacts entre enfants et personnes âgées. Évitez les contacts avec les personnes visiblement malades.
Ce risque existe mais il est beaucoup plus faible que lors d’un contact direct avec une personne infectée. Dans des conditions idéales, le coronavirus survit en moyenne environ trois heures sur des surfaces et des matériaux lisses (comme les poignées de porte, les rampes, les tables, etc.). Le virus ne survit pas bien sur du matériel absorbant (tel que le carton, le papier, le textile…). Le virus est très sensible au dessèchement, à la chaleur et à la lumière du soleil. Toute personne qui absorbe des gouttelettes porteuses du virus dans la bouche, le nez et les yeux - par contact avec les mains - peut être infectée par le virus. Il est important de se laver les mains de manière régulière et rigoureuse après un contact avec des surfaces et des emballages qui ont été touchés par de nombreuses personnes.
Les ambulanciers peuvent continuer à exercer en cas de légers symptômes moyennant l’utilisation d’un masque de protection. En cas de fièvre de plus de 37,5°C , ils ne peuvent plus exercer et doivent rester à la maison.
Les prélèvements sont prévus pour deux catégories de personnes : • Toute personne dont l’état clinique nécessite une hospitalisation et dont le clinicien a une suspicion de Covid-19 • Tout professionnel de santé qui remplit la définition de « cas possible » et qui présente de la fièvre.